Joséphina

Retour aux spectacles
Chaliwaté Joséphina

Dans son 20 m²,
Alfredo est seul et pourtant accompagné…
« Voilà le mystère. Toute l’affaire est là-dedans. »

Au travers de jeux de mots et de gestes, d’ellipses et d’indices, une absente omniprésente, Joséphina, occupe l’espace… Que s’est-il passé trois mois plus tôt ? Au fil des partitions physiques, à demi-mot et à demi-geste, des fragments de vie et d’intimité sont dévoilés. Quelle piste suivre ou croire ? Empreintes gestuelles et traces sonores s’entremêlent, cherchant à révéler le fin mot de l’histoire…

Dans ce spectacle, un homme et une femme se croisent. Du flash back au cauchemar, des souvenirs épars aux désirs obsédants, le spectateur est libre de reconstituer le puzzle d’une relation rêvée ou passée, l’histoire d’un couple brisé ou idéalisé. Entre les empreintes fugaces et le fantasme, le geste et la parole cohabitent intimement au point de créer des croisements et glissements poétiques, des renversements de sens burlesques et des tableaux corporels d’un puissant impact visuel. Le texte vient ainsi détourner le mouvement et vice versa. Deuxième spectacle de la compagnie, cette création s’adresse au tout public et propose un jeu subtil entre la parole et l’expression du corps. Des situations quotidiennes aux tableaux surréalistes en passant par l’illustration et l’abstraction, les glissements de registres s’effectuent de manière à expérimenter diverses approches du corps en lien avec le texte d’auteurs contemporains tels que Xavier Durringer, Gao Xingjian et Henri Michaux.

Spectacle de théâtre gestuel – Tout public

Récompensé par trois coups de cœur lors du Festival Vue sur la Relève à Montréal au Québec en avril 2009, élu « Meilleur spectacle » au Festival International de Théâtre Nuevo Leon à Monterrey au Mexique en Août 2011, a reçu le Prix du Public à la Foire Internationale de Théâtre et de Danse de Huesca en Espagne en octobre 2012 et a été nominé au Prix de la critique 2013 en Belgique dans la catégorie « Découverte ».

« Après une heure de corps-à-corps furieux, d'oignons crus balancés à la figure, d'empoignades chaloupées sur fond de manque, d'absence et de meurtres passionnels, Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux nous donnent envie de croquer l'amour à pleines dents, avec les incisives plutôt que les dents de lait. Dans Joséphina, on comprend plus clairement pourquoi on "tombe" amoureux, et tout ce qu'il y a de délicieusement douloureux dans cette chute. (…) Impossible de ne pas avoir le béguin ! (…)On en ressort l'imaginaire tout revigoré et l'envie de vivre, à notre tour, l'amour comme une danse enflammée. » Catherine Makereel, Le Soir

Téléchargements

Prochaines dates

  • 07/07/2017  >  30/07/2017
    Théâtre des Lucioles, Avignon, France
  • 29/09/2017
    Escale du Nord, Bruxelles, Belgique
Voir l'agenda
Chaliwaté Joséphina
Chaliwaté Joséphina
Chaliwaté Joséphina
  • Auteurs, metteurs en scène et interprètes :
    Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux
  • Dramaturgie :
    Katya Montaignac
  • Conception décor :
    Karine Galarneau et Thiebault Vanden Steen
  • Création lumière :
    Frédérick Gravel et Jérôme Dejean
  • Création sonore :
    Nancy Bussières
  • Direction technique :
    Jérôme Dejean
  • Musiques :
    Naila - Lila Downs, Fado d’Amalia - Amalia Rodriguez, Preciso me encontrar - Cartola, Tiempo pa mi - Amparanoia, La Llorona - Chavela Vargas, Olvido - Trio Matamoros

  • Avec l'aide de La Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration générale de la Culture, Service général de la création artistique, du Théâtre de la Roseraie, la SMART.BE, la COCOF, la Commune d'Anderlecht, la Commune de Jette.